L’investissement locatif représente une bonne affaire et profite d’un avantage fiscal. Mais la rentabilité de cette forme d’épargne n’est visible qu’après 6 ans au moins. Et même si ce genre d’investissement est toujours d’actualité, il vaut mieux trouver d’autres bonnes affaires de courte durée pour faire fructifier son argent.

Faire un placement dans les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)

Les sociétés civiles de placements immobiliers sont une alternative d’investissements qui conviennent aux particuliers. Ils ont l’embarras du choix sur les offres proposées tels que les murs, le local à louer ou les immeubles de bureau. Ce genre d’affaires présente néanmoins quelques risques, mais la durée de la disponibilité des dividendes est plus courte que les placements boursiers.

Ainsi, tous les actionnaires peuvent gérer sa part au prorata temporis, les investissements sont allégés voire divisés entre les membres et le taux moyen de distribution tourne aux alentours de 4,5 %. Le plus grand avantage de ce genre d’affaires, c’est que l’argent tourne très vite que le souscripteur peut collecter son placement à partir de trois mois.

Pour bien choisir les SCPI, veuillez bien vérifier la notoriété de la société, si ces immobiliers sont construits dans des endroits très animés et que les membres disposent d’un capital assez solide pour investir à nouveau. Et bien que de tels critères existent, il convient toujours de vérifier la santé financière de l’association avant de s’engager.

Optez pour le crowdfunding

Le crowdfunding immobilier est un placement participatif qui séduit les particuliers. Son principe consiste à prêter des fonds aux professionnels pour soutenir un projet de construction immobilier tel que les logements résidentiels, le financement foncier et bien d’autres affaires. La durée des placements varient entre 12, 24 et 30 mois, avec un rendement de 8 à 10 %.

L’avantage de ce genre de placement est le niveau de risque faible, l’investissement est peu contraignant, les placements sont de courte durée. Par contre, le souscripteur peut profiter d’un volume de rendement assez rentable. En bref, le particulier s’engage à acheter un bien immobilier pour le compte d’un professionnel pour un pourcentage du loyer conformément à son investissement initial.

D’autres points positifs du crowdfunding sont la gestion peut ne pas être confié à une agence immobilière, mais peut bien être assuré par une plateforme d’investisseurs. Avec ce genre de responsabilité, les propriétaires seront les seuls garants des problèmes de chauffage, de l’installation d’électricité, etc.

Profiter de l’été : se lancer dans les locations saisonnières

Les locations saisonnières font partie des affaires les plus appréciées pendant les vacances. C’est une location de très courte durée qui sauve beaucoup de familles avant de partir en vacances. Cependant, elle présente quelques risques, dans le cas où les contractants tombent sur des mauvais locataires.

La location saisonnière consiste à mettre sa maison « meublée » sous location pendant un court terme. Les zones concernées sont surtout les emplacements proches des régions touristiques telles que les stations balnéaires, les stations de ski ou à proximité des campagnes. Faire de la location saisonnière est un business très rentable pour les familles qui souhaitent faire un peu d’argent de poche pendant les vacances.

Les locations légales bénéficient d’un abattement fiscal, d’une déduction des déficits de son revenu global, se constitue comme étant un Loueur de Meublé Professionnel (LMP). La professionnalisation de ce genre de bien locatif doit s’accompagner d’un enregistrement auprès des autorités (RCS, Siret, etc.) et de collecter des bénéfices de l’ordre de 20 000 euros par an.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *